chezmonveto
Imprimer En savoir plus

picto La castration du chien

La stérilisation du chien consiste généralement à enlever chirurgicalement les testicules sous anesthésie générale.

Si l’on recherche uniquement la stérilité, la vasectomie est une alternative possible quand on veut conserver à son animal sa « virilité ». Néanmoins il faut savoir qu’à terme cette intervention entraîne malgré tout une réduction de taille des testicules (atrophie testiculaire) ; par ailleurs les chiens vasectomisés, s’ils ne peuvent pas avoir de descendance, gardent leur comportement de mâle avec les inconvénients qui y sont liés.


La castration est avant tout un excellent moyen de contraception !

Quels avantages y a-t-il à faire stériliser mon chien ?

 

L’avantage essentiel est celui de la contraception, si celui-ci vit avec une ou plusieurs chiennes.

 

Sur le plan comportemental, la castration est parfois la solution de certains problèmes, tels que la masturbation (léchage du pénis, gestes sexuels sur des objets ou des personnes),  les pleurs et les fugues quand des chiennes sont en chaleur dans le voisinage, ou encore le marquage urinaire et les bagarres entre mâles.

Mais il faut savoir que ces problèmes ne sont pas toujours résolus par la castration : en effet le marquage territorial, ainsi que les rapports de dominance, s’établissent indépendamment de l’appartenance à tel ou tel sexe, et même indépendamment de la stérilisation. Il convient donc de bien étudier le cas de votre chien avec votre vétérinaire pour savoir si le castrer peut améliorer les choses dans ce domaine.

 

Enfin on peut prendre en compte que la castration, en provoquant l’atrophie de la prostate (elle devient petite et peu active), limite l’apparition des maladies de cet organe.

Certaines tumeurs, notamment anales, sont également « hormono-dépendantes » : l’absence d’hormones produites par les testicules peut contribuer à leur prévention.


Quels inconvénients y a-t-il à faire stériliser mon chien ?

 

Le geste chirurgical lui-même présente très peu de risque. Il convient en revanche de prendre en considération le risque de l’anesthésie, très faible mais plus important pour certaines races (races « brachycéphales » à museau court, en particulier), l’âge et les maladies éventuellement présentes au moment de l’opération (notamment les problèmes cardiaques).

 

On décrit parfois un changement de caractère, qui, s’il est souvent souhaité (chiens présentant avant castration un comportement sexuel surdéveloppé), peut quelquefois être regrettable (chiens castrés « mollassons »).

 

La prise de poids est souvent décrite, liée aux modifications hormonales et à la baisse éventuelle d’activité physique du chien après sa castration. On peut y remédier avec un régime alimentaire approprié mis en place dès la castration.

Un autre moyen de lutter contre la prise de poids est de donner de l’exercice à votre chien.


A quel âge faire stériliser mon chien ?

 

La plupart du temps cette décision est liée aux circonstances : à l’apparition d’un problème.

 

S’il s’agit d’un problème de contraception quand le chien côtoie une ou plusieurs chiennes, il est bon de pratiquer la castration au moins un mois avant la date présumée des chaleurs de cette dernière.

 

Si votre chien présente une pathologie « hormono-dépendante » (favorisée par les hormones produites dans les testicules), votre vétérinaire vous conseillera la castration comme solution complémentaire au traitement spécifique, au moment où la maladie se présentera.

 

Enfin il faut prendre en compte le fait que le risque de l’anesthésie augmente avec l’âge, donc ne pas attendre trop longtemps si on a ce projet en tête.


Y a-t-il des obligations légales à stériliser mon chien ?

 

La Loi du 6 Janvier 1999 relative aux races dites dangereuses obligeait, dès le 1er Janvier 2000, à castrer les sujets de catégorie I (dits « pit-bulls »). Les Mairies peuvent également exiger, pour pouvoir les conserver, à stériliser les chiens de « morphologie catégorie I » (par exemple croisés de Terriers du Staffordshire).

 

Quant aux animaux porteurs de maladies génétiquement transmissibles, ils doivent être retirés de la reproduction : sans qu’il y ait d’obligation légale, vous pouvez choisir de castrer votre chien s’il est dans ce cas.


En conclusion, la castration du chien reste la plupart du temps votre choix personnel, mais vous sera vivement conseillée dans certains cas pathologiques. Votre Vétérinaire saura vous conseiller sur le bien-fondé de cette intervention.

 

En conclusion, la castration du chien reste la plupart du temps votre choix personnel, mais vous sera vivement conseillée dans certains cas pathologiques. Votre Vétérinaire saura vous conseiller sur le bien-fondé de cette intervention.


Voir les autres fiches conseils