chezmonveto
Imprimer En savoir plus

picto La myosite d'effort (coup de sang) chez le cheval

I/ Prévention

Maintenir un bon équilibre entre la ration (apport énergétique) et le niveau d’effort

Exercice régulier et quotidien

Echauffement musculaire avant l’effort

 

II/ Identification de la maladie

Raideur d’apparition soudaine au moment ou après le travail, pouvant aller jusqu’à l’immobilité complète

Signes de « coliques» : le cheval transpire, gratte avec les antérieurs mais ne peut déplacer les postérieurs.

 

III/ Traitement : Appel du vétérinaire en urgence

En attendant le vétérinaire :

Ne pas forcer à marcher

Ne pas donner de ration, laisser le cheval boire, laisser l’accès au fourrage

 

IV/ Evaluation de l’efficacité du traitement

Retour au calme, disparition de la sudation et de la douleur

Récupération de la mobilité des postérieurs

Contrôle des enzymes musculaires au cours des jours et/ou des semaines suivantes qui permet d’adapter la reprise de l’activité

 


Voir les autres fiches conseils