chezmonveto
Imprimer En savoir plus

picto Toux et jetage chez le cheval

Photo respe.net

I/ Prévention 

Ventilation correcte des écuries

Litière (paille ou copeaux) non poussiéreuse, en particulier pour les chevaux sensibles Fourrage  de bonne qualité

Boxes propres et régulièrement désinfectés

Eviter le stockage du fourrage dans l’écurie

Eviter d’attacher la tête trop haute pendant les transports

 

II/ Identification de la maladie

Toux au box et/ou au travail persistant plus de 48h

Toux et jetage

Toux et fièvre

Toux et/ou respiration rapide et difficile

Sortir les chevaux pendant que l’on fait les boxes, surtout les plus sensibles

Vérifier l’état vaccinal (grippe et rhinopneumonie) avant l’introduction d’un nouveau cheval

Quarantaine à l’introduction d’un nouveau cheval

Prises régulières des températures de l’effectif et lors de tout signe suspect (abattement, jetage, manque d’appétit…)

 

III/ Mesures en attendant le vétérinaire

Repos des chevaux fiévreux et/ou qui toussent

Isoler les chevaux fiévreux et/ou qui présentent un jetage purulent

 

IV/ Urgences, Appel rapide du vétérinaire

Toux, essoufflement, ou jetage sur un poulain de moins de 3 mois

Fièvre persistant plus de 24h

Respiration rapide, difficile, bruyante

 

V/ Evaluation de l’efficacité du traitement

Normalisation de la température rectale

Reprise de l’appétit, ou de la tétée s’il s’agit d’un poulain

Amélioration de la qualité de la respiration ou disparition de la toux


Voir les autres fiches conseils