chezmonveto
Imprimer En savoir plus
chezmonveto

picto Gériatrie canine

 

Avec la médicalisation croissante des animaux de compagnie, l’espérance de vie des chiens a augmentée et la gériatrie canine est devenue une discipline vétérinaire à part entière. Les animaux âgés ont en effet besoin d’une surveillance médicale renforcée et de soins adaptés.

 

 

Quand considère-t-on qu’un chien est âgé ?

Tous les chiens ne sont pas égaux devant le vieillissement et les chiens de petits gabarits vivent plus longtemps que les grands chiens. Si l’espérance de vie moyenne d’un chien avoisine les 13 ans, on constate ainsi de fortes disparités selon les races.

On considère deux phases dans le vieillissement : la maturité, quand l’animal a atteint 50 % de son espérance de vie, et la gériatrie, quand il est dans le dernier tiers de son espérance de vie.

Chez les petits chiens, les seuils de maturité et de vieillissement sont de 8 et 12 ans tandis qu’ils sont de 7 et 10 ans chez un chien de taille moyenne et de 5 et 8 ans chez un grand chien.

 

 

Quels sont les principaux signes du vieillissement ?

Ils sont très variables. Lors du vieillissement, tous les systèmes de l’organisme sont touchés, ce qui explique les signes observés : blanchiment du poil dû à la baisse de production de mélanine, fonte musculaire liée à la diminution de l’activité physique, obésité ou amaigrissement, raideur, problèmes locomoteurs…
On peut observer également des modifications comportementales : chien qui joue moins, refuse de sortir ou de monter les escaliers, voire manifeste différents troubles (malpropreté, agressivité liée aux douleurs, baisse d’appétit, etc.).

Ces différents signes seront plus ou moins visibles d’un chien à l’autre, le vieillissement chez le chien comme chez l’Homme faisant l’objet d’une grande variabilité individuelle.

 

 

Un chien âgé doit-il voir le vétérinaire plus souvent ?

Lorsque le chien vieillit, le vétérinaire peut proposer à son propriétaire de réaliser un bilan gériatrique. A travers un examen clinique et des examens complémentaires adaptés, le vétérinaire va ainsi pouvoir contrôler l’absence de maladie liée à l’âge et, le cas échéant, mettre en place un traitement précoce.

Ces consultations gériatriques se réalisent idéalement deux fois par an. Elles ont essentiellement un rôle préventif et permettent de prendre en charge au plus tôt une affection débutante.

 

 

Quelles sont les principales maladies du chien âgé ?

Le vieillissement peut être responsable de différents troubles : affections pulmonaires et cardiovasculaires et notamment la maladie valvulaire dégénérative, affections digestives, rénales, oculaires, troubles comportementaux…

Il s’agit le plus souvent de maladies chroniques et évolutives, comme l’arthrose, contre lesquelles il existe des traitements performants qui permettront, même si une guérison est impossible pour certaines maladies, d’améliorer la qualité de vie du chien et de lui permettre de vivre au mieux ses vieux jours.

 


Voir les autres fiches conseils